/////

Tribunal : « le gardien de Sonko a signé la décharge », révèle le Procureur

1 min read
Procureur
Procureur

L’audience en  sur l’affaire Prodac opposant Ousmane Sonko à Mame Mbaye Niang s’est tenue ce jeudi, après une suspension de quelques heures. A la reprise, le juge a annoncé le renvoi du procès au 16 février suite à la demande des avocats du leader de Pastef. En effet, les conseils de Sonko qui soutiennent que leur client n’a pas reçu de citation à comparaître, disent ne pas connaître le contenu du dossier. Par conséquent, ils demandent le renvoi du procès.

Mais, le motif qu’ils ont avancé a été démonté par le procureur qui informe que l’huissier a remis la citation. « Il s’est rendu au domicile de Sonko pour remettre la citation. Arrivé sur les lieux, il a trouvé Ousmane Sonko sur place et c’est lui-même qui a demandé à ce qu’on remette la citation à son gardien Lamine Sonko qui a signé à sa place et réceptionné la citation, a-t-il fait savoir.

A l’en croire, la citation a été remise en bonne et due forme donc le prévenu ne peut pas affirmer le contraire. De ce fait l’excuse qui est avancée n’est pas valable, si l’on croît au Ministère public.

Du côté des avocats de Mame Mbaye Niang, ils ont soutenu que la demande de renvoi est inconcevable. Pour conforter leurs dires, ils soulignent qu’Ousmane Sonko avait connaissance de la citation, par conséquent, il devait comparaître. « Nous demandons a ce que l’affaire soit jugée comme il se doit. Nous sollicitons que la demande de report du procès soit refusée », ont avancé les conseillers de Mame Mbaye Niang qui n’ont pas eu gain de cause.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

(Vidéo) Procès Sonko vs Mame Mb Niang, l’analyse pertinent de Mansour Diop « gnoom gno bindo ni tama gnou… »

Next Story

Procès contre Mame Mbaye Niang : Les cas de figure qui s’offrent à Ousmane Sonko

Latest from Blog

/////

Tribunal : « le gardien de Sonko a signé la décharge », révèle le Procureur

1 min read
Procureur
Procureur

L’audience en  sur l’affaire Prodac opposant Ousmane Sonko à Mame Mbaye Niang s’est tenue ce jeudi, après une suspension de quelques heures. A la reprise, le juge a annoncé le renvoi du procès au 16 février suite à la demande des avocats du leader de Pastef. En effet, les conseils de Sonko qui soutiennent que leur client n’a pas reçu de citation à comparaître, disent ne pas connaître le contenu du dossier. Par conséquent, ils demandent le renvoi du procès.

Mais, le motif qu’ils ont avancé a été démonté par le procureur qui informe que l’huissier a remis la citation. « Il s’est rendu au domicile de Sonko pour remettre la citation. Arrivé sur les lieux, il a trouvé Ousmane Sonko sur place et c’est lui-même qui a demandé à ce qu’on remette la citation à son gardien Lamine Sonko qui a signé à sa place et réceptionné la citation, a-t-il fait savoir.

A l’en croire, la citation a été remise en bonne et due forme donc le prévenu ne peut pas affirmer le contraire. De ce fait l’excuse qui est avancée n’est pas valable, si l’on croît au Ministère public.

Du côté des avocats de Mame Mbaye Niang, ils ont soutenu que la demande de renvoi est inconcevable. Pour conforter leurs dires, ils soulignent qu’Ousmane Sonko avait connaissance de la citation, par conséquent, il devait comparaître. « Nous demandons a ce que l’affaire soit jugée comme il se doit. Nous sollicitons que la demande de report du procès soit refusée », ont avancé les conseillers de Mame Mbaye Niang qui n’ont pas eu gain de cause.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

(Vidéo) Procès Sonko vs Mame Mb Niang, l’analyse pertinent de Mansour Diop « gnoom gno bindo ni tama gnou… »

Next Story

Procès contre Mame Mbaye Niang : Les cas de figure qui s’offrent à Ousmane Sonko

Latest from Blog

withemes on instagram

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur. Aucun flux trouvé.

Veuillez aller sur la page de réglages d‘Instagram Feed pour connecter votre compte.