///

Sénégal : voici le premier collaborateur choisi par Bassirou Diomaye Faye

1 min read

Pas de temps à perdre. Devenu le 5e président du Sénégal depuis le dimanche 24 mars 2024, Bassirou Diomaye Faye s’active déjà pour la formation de son équipe. En attendant la publication de la liste du gouvernement, le nouveau président choisit déjà ses proches collaborateurs qui vont animer son cabinet. Un premier nom est déjà sorti, et l’intéressé est même déjà à l’œuvre.

Resté longtemps dans l’ombre d’Ousmane Sonko et de Bassirou Diomaye Faye, Papa Mada Ndour fera partie de l’équipe du nouveau président élu. Il est pressenti au poste de chef du protocole. On l’a bien vu à l’œuvre lors des premières sorties du président Bassirou Diomaye Faye. Il devrait être confirmé à ce poste, selon des sources bien renseignées.

S’il est confirmé à ce poste, Papa Mada Ndour sera aux commandes dans l’organisation des grandes cérémonies officielles, des déplacements et des éléments liés au Chef de l’Etat. Son profil d’agent diplomatique répond bien au cahier de charges de chef du protocole.

Qui est en réalité Papa Mada Ndour ? Agent diplomatique, il était en service au Maroc à l’Ambassade du Sénégal à Rabat. Alors que son séjour professionnel devrait prendre fin en juin 2025, il a été rappelé au bercail, un peu plutôt, en juin 2023, par la ministre des Affaires étrangères, Aissata Tall Sall. Ce rappel brusque avait été perçu comme une sanction.

Selon Papa Mada Ndour, c’est son militantisme au sein du Parti Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef) qui dérangeait à l’époque le régime de Macky Sall. Ces tracasseries administratives étaient considérées comme des stratagèmes pour affaiblir le Pastef d’Ousmane Sonko dans la diaspora. À noter que dans le Bureau politique de Pastef, Papa Mada Ndour est le Secrétaire national chargé de la diaspora.

« Ce rappel, le deuxième que je reçois lors de mes deux dernières affectations, témoigne de l’acharnement porté sur les proches du Président Ousmane Sonko en particulier et sur les fonctionnaires patriotes de manière générale. Ce sont ces actes méchants, posés dans le seul but de faire du tort qui sous-tendent notre engagement politique et renforcent notre conviction d’être du bon côté dans ce combat », avait-il répondu.

www.afrique-sur7.ci

Publication: Serge

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

C’est quoi ce logiciel luttant contre la désinformation qui va disparaître de Facebook et d’Instagram ?

Next Story

Le web comédie, le Général Tchoutchoubatchou annonce sa retraite

Latest from Blog

withemes on instagram

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur. Aucun flux trouvé.

Veuillez aller sur la page de réglages d‘Instagram Feed pour connecter votre compte.

Verified by MonsterInsights