///

Salut l’Artiste, Eden Hazard

2 mins read

Pour certains ce n’est qu’une info de plus, pour la plupart des Belges c’est la fin d’une ère, la plus belle ère de l’histoire de la sélection Noir-Jaune-Rouge. Eden Hazard n’est plus un Diable.

Tout n’avait pas si bien commencé chez les Diables, avec Georges Leekens comme sélectionneur c’était douloureux, mais Eden n’avait que 17 ans et il n’a fallu que quelques années d’adaptation pour enfin voir éclore le leader de notre génération dorée. Avec un Mondial 2014 déjà énorme sous les ordres de Marc Wilmots qui donnait le ton pour les tournois à venir.

Lors de cette Coupe du Monde, Eden nous a remontré quelques fulgurances qui ont fait sa célébrité. Mais ça n’aura pas été suffisant pour convaincre Roberto Martinez de le titulariser lors de Belgique-Croatie et ça n’aura certainement pas suffi pour sortir la Belgique de la phase de poules.

On parle souvent de « génération dorée » pour décrire la sélection belge de ces 10 dernières années, et le maillon central de cette équipe, aura bien été Eden Hazard. D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si les performances de la Belgique ont toujours été liées à la forme d’Eden avec en point culminant le Mondial 2018.

À ceux qui disent que cette génération n’a « rien gagné » je réponds toujours que les années que nous avons vécues sont déjà une énorme victoire pour un petit pays comme la Belgique qui n’avait jamais aussi bien joué. Comme dirait Zlatan, Eden a mis la Belgique sur la Map du football mondial et en a même écrit son histoire.

Alors quand certains ne comprennent pas ce que représente Eden Hazard, nous on sait. Un joueur brillant, insouciant, drôle. Ce caractère qui lui a peut-être empêché de franchir un cap, mais qui nous a tout de même fait rêver pendant des années.

Ces trois dernières années nous avions déjà perdu de vue notre chouchou. Blessures, méformes, le transfert rêvé vers le Real Madrid ne se passe pas comme prévu. Ça n’enlève rien aux merveilleux souvenirs qu’il nous a offert avec Chelsea, Lille et les Diables Rouges.

La nouvelle d’aujourd’hui peut surprendre car de nombreux joueurs belges auraient dû annoncer leur retraite avant lui. Mais ça symbolise bien l’humilité de notre éternel numéro 10. On aurait espéré une meilleure fin mais on n’oublie rien. On ne verra sûrement plus un talent pareil dans le Royaume mais on pourra dire qu’on a connu Eden Hazard et qu’on aura vibré avec lui.

Il y a les bons élèves, comme De Bruyne, les joueurs charismatiques comme Kompany, les buteurs comme Lukaku, les « meilleurs à leurs postes » comme Courtois, mais il n’y aura eu qu’un artiste, qu’un joueur qui procure ces émotions uniques, Eden Hazard.

Merci pour tout génie.

Mondialito, c’est l’émission spéciale Coupe du Monde de 90min. Avec Sara Menaï, Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem. Pour ce nouvel épisode, on debrief la victoire de la France face à la Pologne, les huitièmes des Pays Bas et de l’Argentine et on se projette sur le quart face à l’Angleterre ! Abonnez-vous à notre chaîne YouTube !

Adblock test (Why?)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

Halloween : Si les footballeurs étaient des personnages de films d’horreur

Next Story

Pape Alé dans une situation critique : El Malick Ndiaye charge Macky sall et sa justice

Latest from Blog

withemes on instagram

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur. Aucun flux trouvé.

Veuillez aller sur la page de réglages d‘Instagram Feed pour connecter votre compte.