////

Rencontre significative à Paris : Bassirou Diomaye Faye et Emmanuel Macron posent les bases d’une nouvelle ère

1 min read

Dans un monde interconnecté où aucun peuple ne se suffit à lui-même, la visite à Paris du nouveau président sénégalais Bassirou Diomaye Faye marque une étape importante pour les relations entre le Sénégal et la France.

Au cours de ce déplacement, sa première sortie hors d’Afrique depuis son élection, M. Faye a participé au Forum mondial pour l’innovation et la souveraineté vaccinales, un sujet crucial pour son pays et le continent. Sa rencontre avec le président français Emmanuel Macron a toutefois retenu davantage d’attention.

Jean-Baptiste Placca s’interrogeait sur les petites inimitiés passées entre les deux hommes lorsque Diomaye Faye était dans l’opposition, mais rien d’étonnant à ce que le nouveau chef d’État, élu par son peuple, choisisse d’assumer pleinement son rôle sur la scène internationale.

La visite de Diomaye Faye contraste avec la tendance actuelle d’être sur le ring avec ceux que l’on n’aime pas, une posture contre-productive qui transforme certains peuples du continent en parias. Faut-il néanmoins y voir un ralliement ou une capitulation du Sénégal ? Jean-Baptiste Placca rappelle que les États peuvent faire affaire sans s’aimer d’amour fou, prenant en exemple les relations économiques complexes mais pragmatiques entre la Chine et les États-Unis.

Placca argumente que de nombreux peuples prospèrent aujourd’hui en n’ayant que des amis, et que Diomaye Faye et son homologue Ousmane Sonko semblent suivre cette voie de la raison et de l’ouverture. Ils viennent du corps de l’État et connaissent bien le déséquilibre de la balance des paiements du Sénégal.

Bien qu’une frange de leurs militants puisse s’étonner de cette soudaine conciliation, le président sénégalais doit garder en toutes circonstances le sens de la mesure et l’esprit de responsabilité. Le communiqué conjoint publié à l’issue de sa rencontre avec Emmanuel Macron montre que leur président a été traité avec respect, et que l’avenir de la relation se concevra dans un respect mutuel.

M. Placca voit dans ce rapprochement l’opportunité pour le Sénégal de tirer de nouveaux avantages de ce partenariat historique, à l’heure où le pays s’ouvre à la manne pétrolière et gazière. Une diplomatie pragmatique, dans la lignée de ces peuples qui prospèrent aujourd’hui grâce à des liens apaisés avec leurs partenaires.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

Baisse du prix du pain : Les meuniers refusent d’appliquer les nouvelles directives de l’État

Next Story

Le parti FDS-Les Guelwaars… du Dr Babacar Diop dissous…!

Latest from Blog

withemes on instagram

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur. Aucun flux trouvé.

Veuillez aller sur la page de réglages d‘Instagram Feed pour connecter votre compte.

Verified by MonsterInsights