//

RDC : Joseph Kabila accusé de soutenir les rebelles du M23

1 min read

Le chef du parti présidentiel, l’UDPS, Augustin Kabuya, a accusé samedi 30 mars, l’ancien président congolais Joseph Kabila de soutenir les rebelles du M23 dans la province du Nord-Kivu.

Cette accusation intervient après que quelques jeunes cadres du parti de Kabila ont rejoint les rebelles au Nord-Kivu, portés notamment par l’ancien président de la commission électorale Corneille Nangaa.

Augustin Kabuya n’a pas pris de gants. Il est allé jusqu’à affirmer que l’ex-président Kabila a récemment fui le pays sans en aviser les services de migration.

« Il n’habite plus ici. Retenez dans vos cœurs ceci, cette situation que nous traversons, c’est toujours Kabila qui est à la base de cette situation », a-t-il notamment.

Et d’expliquer que l’ex-président aurait demandé à un dirigeant africain d’appuyer le chef rebelle Corneille Nangaa « avec tous les moyens financiers et logistiques ».

Ces propos ont révolté le camp Kabila, qui dénoncent des propos « graves, irresponsables, incohérentes et frisent la folie ».

Le parti de Tshisekedi croupît, selon les sympathisants de Kabila, dans la « distraction » et ces accusations ne servent qu’à justifier son échec à la tête du pays.

Plusieurs proches de l’ancien président n’excluent pas de porter plainte pour diffamation même si pour le moment rien n’est encore décidé.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

Avenir politique : La décision forte de Mansour Faye est tombée

Next Story

Maroc : 4 clubs vont intégrer la Liga !

Latest from Blog

withemes on instagram

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur. Aucun flux trouvé.

Veuillez aller sur la page de réglages d‘Instagram Feed pour connecter votre compte.

Verified by MonsterInsights