/////

Polémique chez les patriotes…Diomaye maltraité dans son propre camp (Vidéo)

3 mins read

Les membres du Parti des Patriotes Africains du Sénégal pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité (PASTEF) oublient qu’ils ne sont plus des opposants. Les partisans de Ousmane Sonko critiquent à tout va. Au lieu de faire «focus» sur comment matérialiser le PROJET, ils sont toujours dans les détails. La visite du président Bassirou Diomaye Faye ne fait pas exception à la règle. Au lieu de tirer les leçons de cette visite qui fait grand bruit, ils cherchent la petite bête au point de mettre le chef de l’État dans une situation très inconfortable.

PATRIOTE
Les président Sénégalais (à g) et Français (à dr), Diomaye et Macron

La visite du président Bassirou Diomaye Faye en France continue de faire grand bruit. Si certains trouvent que le chef de l’Etat a réussi sa première sortie à l’étranger, d’autres pensent le contraire. Chez les Patriotes, cette visite a soulevé un autre débat. Les images de Niang Kharagne Lo et Cheikh Mbacké Gadiaga saluant le successeur de Macky Sall à la présidence font grand bruit chez les partisans du premier ministre, Ousmane Sonko. Beaucoup parmi eux sont en train de montrer leur déception devant ses clichés très commentés par les internautes.

« Il faut le dire clairement, tant que les entourages protocolaires du Président Diomaye et du Premier ministre Sonko restent les mêmes que ceux du régime précédent, l’on continuera de voir des ennemis d’hier autour d’eux. C’est à eux de les changer ! », a dénoncé Sadikh Top de Pastef. Un avis partagé par de nombreux patriotes qui ne veulent pas voir ces individus graviter autour du président. Mais pour d’autres, cette place leur revenait de facto car ils se seraient battus pour le PROJET comme ils ont l’habitude de dire. Des sorties qui sont en train d’écorcher l’image du locataire du Palais.

PATRIOTES
Le Président Bassirou Diomaye Faye (G) et Niang Kharagne Lo (D)

La presse a relaté tous les bons points de ce premier déplacement du président. Mais du côté des réseaux sociaux, les patriotes détruisent toute la communication autour de ce voyage. Vouloir mettre en avant l’image de deux personnes c’est jeter un gros cailloux dans son propre jardin. Pastef a cette capacité de créer une fausse polémique là où il n’y en a pas. Si les partisans de Ousmane Sonko n’en avaient pas fait une affaire personnelle, ces images du «snappeur» et de son acolyte ne seraient pas aussi virales.

Et pourtant, il n’y avait nullement besoin de faire autant de boucan autour d’une poignée de main entre le président de la République et deux (2) sénégalais. Ni Niang Kharagne Lo ni Cheikh Mbacké Gadiaga ne faisaient partie de la délégation présidentielle. Aucun des deux n’a voyagé avec le chef de l’Etat, l’actuel locataire du Palais les a trouvés sur place. Et rien ne pouvait empêcher ces personnes de prendre des images ou de filmer leur président. Alors pourquoi Pastef veut en faire une affaire d’État au point de tirer à tout va sur les réseaux sociaux ?

Même si les patriotes sont dans leurs droits, ils ne devraient pas être le premier adversaire du président. Sur le plan de la communication, le président Bassirou Diomaye Faye ne perd rien à laisser ce «snappeur» le filmer et faire sa promotion. Niang Kharagne Lo n’a pas soutenu la révolution des patriotes certes, mais il a une bonne audience sur les réseaux sociaux. De par ses courtes vidéos, il est suivi par des milliers de personnes. Et faut le lui reconnaître, il gagne déjà bien sa vie. Quand une personne peut se payer des hôtels de luxes à chacun de ses déplacements, cela veut dire qu’il n’a pas un problème d’argent.

Lecteur vidéo
00:00
01:06

Le Pastef doit cesser les polémiques inutiles s’il veut que le PROJET arrive à son terme. Hier c’était la nomination de Wally Seck, aujourd’hui c’est Niang Kharagne Lo. Finalement les patriotes sont devenus les principaux opposants de leur président. Les positions qu’ils soutiennent sont en train de torpiller l’image de Bassirou Diomaye Faye. Ce dernier, en allant voir l’ancien président Abdou Diouf, a fait une bonne action envers un grand commis de l’état.

Pour éviter au président d’être la cible des «fanatiques» de Pastef, la communication de la présidence doit se démarquer de tels individus. Cette petite erreur en dit long sur les choses qui doivent être améliorées autour du chef de l’Etat. L’entourage de l’actuel locataire du Palais pose problème et à chaque déplacement, le constat est général !

Avec Xibaaru

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

« Dagn ko opérel cancer bi mou rater niou … » : L’horrible révélation sur la maladie de Ngaaka Blindé …. ! (vidéo)

Next Story

Âmes sensibles s’abstenir : Tentative de braquage d’une Station Essence 03 malfaiteurs abattus …!

Latest from Blog

withemes on instagram

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur. Aucun flux trouvé.

Veuillez aller sur la page de réglages d‘Instagram Feed pour connecter votre compte.

Verified by MonsterInsights