Plan anti noyades : Barthélémy Dias décaisse 56 millions F CFA

2 mins read

La mer a déjà  commencé à faire des victimes. En ce début d’été, 71 cas de noyade ont été enregistrés au niveau national. Ainsi, pour mettre fin à ce fléau, la maire de Dakar Barthélémy Dias a injecté 56 millions de FCFA dans du matériel de natation et de sauvetage .

 

En prélude de la journée mondiale de la prévention de la noyade, les maîtres nageurs des communes de Yoff et Ngor ont bénéficié de brassards de natation, des cordes de balisage, des lunettes de natation, des tentes, des tenues de surveillance, des casquettes, gilets de sauvetage, des canoës-kayaks,entre autres. Un acte salué par le président des maîtres nageurs, surveillances et baignades du Sénégal, Ibrahima Fall.

« Nous éprouvons beaucoup de plaisir par rapport aux efforts fournis par les communes de Dakar et de Ngor afin d’apporter leurs soutiens matériels aux maîtres nageurs. Cette subvention vient à point nommé. Au niveau national, nous avons enregistré 71 décès en ce début de l’été », a-t-il indiqué. 

 

“Cet effort de la ville de Dakar va sans doute impacter sur la lutte contre la recrudescence des noyades au Sénégal”, s’est-il réjoui.

 

Le maire de la commune de Ngor, Magueye Ndiaye, est revenu sur l’importance de la formation des nageurs, surtout en cette période de vacances où les cas de noyade sont fréquents : “Nous voulons des accompagnements pour avoir un village de surf surtout à l’approche des jeux olympiques de 2026. L’année dernière, en plein hivernage, nous avons vécu des moments difficiles. Sur ce, il serait nécessaire d’aménager des sites et des voiries pour un meilleur cadre”.

 

Par ailleurs, Magueye Ndiaye a invité le maire de Dakar à renouveler le contrat des maîtres nageurs afin de pouvoir remplir leurs fonctions tous les 12 mois de l’année, parce que , la “plage de Ngor reçoit des visiteurs toute l’année”.

Présidant la rencontre dans le cadre du développement des sports et de vie associative de la ville de Dakar ( DAKAR BIÑU BOKK), Barthélémy Dias a détaillé le sens de son engagement pour des plages plus sûres :  “Étant conscient de l’interdiction des baignades dans certaines plages, nous avons pris la responsabilité de surveiller les plages de Dakar. C’est pourquoi au cours de mon mandat, nous avons réussi à recruter des maîtres nageurs. Pour rappel, quatre morts ont été déjà enregistrés au début des grandes vacances scolaires. Sur ce, nous disons au ministre de l’intérieur que les surveillances dans les plages doivent être accompagnées avec des mesures de sécurité”.

 

Dans la foulée, le maire alerte les maîtres nageurs et baigneurs sur les dangers qui guettent les populations : « Dakar est une presqu’île. Certes, ceinturé par la mer mais la noyade reste le phénomène le plus dangereux et le plus mortel. 350.000 personnes par an décèdent par noyade à travers le monde. Elle constitue la deuxième cause de décès après les accidents de la circulation. Une victime de noyade sans assistance peut perdre la vie en quelques minutes ».

 

Avant de conclure, Barth a rappelé l’interdiction formelle de se baigner au-delà des horaires fixés par les responsables de plage qui sont de 09h à 19h. 

Adblock test (Why?)

source : https://www.sunugal24.net/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

Un mort lors d’un braquage à Goudiry

Next Story

Pirogue chavirée à Saint-Louis : l’annonce du ministre de l’intérieur

Latest from Blog

withemes on instagram

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur. Aucun flux trouvé.

Veuillez aller sur la page de réglages d‘Instagram Feed pour connecter votre compte.