/////

Ngathie Naoudé: la maire Yaye Yatou Diagne accusée de détournement de 44 millions, son équipe monte au créneau

2 mins read

Le journal Libération avait publié, il y a quelques jours, une information selon laquelle une somme de 44 millions de nos francs avait été détournée par l’actuelle mairesse de la commune de Ngathieu Naoudé, dans le cadre d’un projet de la localité. Face à la presse dimanche dernier, l’équipe municipale a nié les accusations portées contre l’édile par son ex-proche collaborateur. D’après le deuxième adjoint au maire de la commune, Astou Ngom, rapportée par le correspondant du journal Le Témoin à Kaolack, le maire Yaye Fatou Diagne avait porté plainte contre l’assistant communautaire Babacar Ndong pour faux et usage de faux bien avant l’éclatement de cette affaire. Elle avait saisi la justice pour demander des comptes à son assistant à qui elle reprochait d’avoir détourné des derniers publics.

En effet, a expliqué Astou Ngom, la mairesse de la commune, par ailleurs coordonnatrice du Programme de modernisation et de gestion des marchés (Promogem), avait relevé des magouilles financières dans la gestion de son assistant. Dès lors pour éclairer la lanterne des Sénégalais et pour récupérer les fonds détournés par son collaborateur, elle n’avait autre choix que d’ester en justice. Ainsi, informé de l’ouverture d’une procédure judiciaire, le sieur Babacar Ndong a, à son tour « falsifié la vraie histoire » en transmettant le dossier à la presse dans le seul but de ternir l’image du maire et de tenter de se faire une bonne image si toutefois, l’affaire éclatait. Au cours de ce face-à-face avec la presse, les pro-Yaye Fatou Diagne ont écarté avec vigueur la thèse du détournement et soutenu que la personne derrière ce scandale supposé n’avait d’autre but que de salir la peau du maire et rien d’autre.

Par ailleurs, selon le coordonnateur du mouvement susmentionné, Alpha Diallo, la plainte déposée par le maire le 05 janvier, bien avant donc l’article de nos confrères, paru le 19 janvier, démontre que l’intention de M. Ndong était claire du moment qu’il a été traduit en justice pour faux et usage de faux. Poursuivant, il explique que l’assistant a simplement abusé de la confiance de sa patronne. Selon le coordonnateur du mouvement, Babacar Ndong avait « voulu détourner les derniers publics destinés aux travaux de construction au sein de la commune, cet acte est motivé par son souhait de quitter le pays et partir en France avec l’argent. C’est cela qui explique sa décision de démissionner de son poste au sein du Promogem ».

En tout état de cause, la municipalité de Ngathieu Naoudé s’est dite outrée par les agissements de l’ancien assistant communautaire qui n’ont pour but que de salir la réputation du maire, rapporte le journal.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

Jeunes de PASTEF arrêtés près de la maison Ousmane Sonko: Me Koureyssi Ba annonce le verdict

Next Story

Visite de Macky à Thiès : Grosse colère de Rewmi contre l’APR

Latest from Blog

withemes on instagram

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur. Aucun flux trouvé.

Veuillez aller sur la page de réglages d‘Instagram Feed pour connecter votre compte.