////

Macky Sall trompé par son entourage…on ne lui dit pas toute la vérité

3 mins read
Macky Sall
Macky Sall

S’il y a une chose dont les sénégalais ne doutent plus, c’est bien la troisième candidature du président Macky Sall. Chaque jour, le chef de l’Etat et les membres de son parti posent des actes qui concrétisent cette théorie. Le dernier en date est le méga meeting de Benno Bokk Yakaar dans la banlieue. Les pontes de la mouvance présidentielle sont sorties pour répondre à l’opposition. Mais leur vaste mobilisation n’est que de la poudre aux yeux. Le locataire du Palais est trompé par son entourage qui adopte une très mauvaise stratégie. A ce rythme, Macky ne verra pas sa chute venir.

mackyDeux semaines après la grande mobilisation de Pastef, c’est autour de Benno Bokk Yakaar de prendre l’offensive. La mouvance présidentielle a organisé un grand rassemblement à Pikine. Tous les militants du parti au pouvoir de la banlieue ont répondu présent. Des cars venaient de tous les coins de la banlieue (Mbao, Rufisque, Pikine et Keur Massar) pour répondre à l’appel des leaders. Prenant la parole, le premier ministre, Amadou Ba, a tenu un discours de combat. L’homme des Parcelles Assainies semble motivé pour barrer la route à l’opposition. Mais cette mobilisation a une face cachée…

Toutes ces personnes qui étaient à Pikine ne sont pas uniquement venues pour leur esprit républicain. Les responsables de Benno ont dû casser la tirelire pour avoir cette forte mobilisation. Un journal parle de 90 millions de francs CFA dégagés pour rendre la fête belle. Et il suffit de faire le tour des réseaux sociaux pour avoir confirmation que de nombreux jeunes ont été payés par des responsables de BBY pour venir prendre part à ce meeting.

Dans une vidéo devenue virale, on y voit même des jeunes se faire payer dans le bus qui les ramenait chez eux à la fin du meeting. Et si la mouvance présidentielle agit ainsi, c’est pour répondre à Pastef.

Malheureusement, il trompe Macky Sall qui croit naïvement que tous ces jeunes soutiennent son troisième mandat. Benno continue de se payer la tête de Macky Sall. Les leaders de Benno commencent déjà à se disputer la vedette. Si tous les journaux de ce lundi ont repris le discours de combat de Amadou Ba, un ancien ministre a réussi à s’incruster sur la une d’un grand quotidien.

Cet homme qui est maintenant un simple maire fait mine d’être le seul à avoir mobilisé. D’ailleurs, ses partisans sont à l’origine de la bagarre qui s’est produite avant le meeting. Ce qui se comprend aisément, l’homme cherche à revenir dans le gouvernement malgré les nombreux scandales dans lesquels il est cité. Pour faire son come-back, il n’hésite pas à tromper le chef de l’Etat.

mackyCette stratégie de la massification virtuelle a perdu Macky et Benno Bokk Yakaar aux élections Locales et Législatives. Des leaders faisaient le plein lors de leurs meetings. Mais au moment du vote, ils se sont fait laminer par l’opposition. N’ayant pas retenu la leçon, ils commettent les mêmes erreurs à douze mois de la présidentielle. Cet enfumage ne peut pas gagner une élection. Surtout quand la candidature du président Macky Sall est mis en doute par la majorité des sénégalais. En tentant de « corrompre » les sénégalais, ces leaders en perte de vitesse se tirent une balle dans le pied.

Désormais la jeunesse est devenue plus consciente. Il faut plus que des billets pour changer leur mentalité. En écoutant leur réaction après le meeting, on se rend compte que cette couche de la population a pris son destin en main. A chaque fois qu’on leur proposera de l’argent, ils seront présents. Ces jeunes sont convaincus que l’argent distribué par Benno leur appartient. Mais quand viendra l’heure du vote, ils sauront à qui donner leur vote. Tant que Benno ne sera pas conscient de cet état de fait, elle continuera à jeter ses millions à travers les fenêtres des cars Ndiaga Ndiaye remplis de militants.

Le président Macky Sall est ainsi averti. Il doit prendre conscience que ces mobilisations artificielles lui ont fait perdre les locales et les législatives. C’est juste de la poudre aux yeux lancée par des leaders qui cherchent à se rattraper. S’il s’agrippe à ces méthodes archaïques, il sera battu en 2024.

Pour conserver son trône contesté, Macky devra faire plus que des meetings. Il devra commencer par régler les problèmes sociaux des sénégalais. Et stopper la chasse aux opposants. Alors là, il réussira peut-être à se rapprocher davantage de sa jeunesse pervertie par des leaders qui n’ont que la violence en tête

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

Encore un coup dur pour Bougane Gueye et le groupe D-Média : Un journaliste démissionne

Next Story

Fonds Covid : Vers une interdiction de sortie du territoire des épinglés

Latest from Blog

withemes on instagram

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur. Aucun flux trouvé.

Veuillez aller sur la page de réglages d‘Instagram Feed pour connecter votre compte.