////

Louga : les deux voleurs détroussent un commerçant et se battent pour le…

1 min read
Deux agresseurs ont été surpris en train de se battre pour le partage du butin. La scène insolite s’est produite à Barkédji, localité située dans le département de Linguère. Plus chanceux, A. Ba a réussi à prendre la fuite. Le second, S. Sow, a été rattrapé par leurs poursuivants. Le prévenu a plaidé coupable après l’agression sauvage perpétrée contre un commerçant.

 
Les faits remontent au 6 janvier 2022, rembobine L’Observateur. « Ce jour-là, relate le quotidien d’information, il était 18 heures, quand le commerçant, de retour du marché hebdomadaire où il menait ses activités » a eu la malchance de tomber sur deux malfaiteurs : S. Sow et A. Ba.

Armés de machette, ces derniers l’ont attaqué : « Solidement maîtrisé, la lame d’une machette posée à son cou, il a été sommée de laisser tomber son sac. »

La victime a tenté de résister. Mal lui a pris pris car les agresseurs lui ont lacéré le cou et arraché trois dents » avant de prendre la fuite, emportant le sac contenant trois téléphones portables, une carte d’identité nationale et un billet de 10 mille francs CFA.

Croyant avoir dérobé plusieurs millions alors qu’ils n’avaient pas encore ouvert le sac, les agresseurs s’isolent pour le partage du butin. Celui-ci vire très vite à la bagarre.

C’est ainsi qu’ils seront surpris, « vers le forage de la localité », par le fils du commerçant qui, alerté par son père, s’était lancé à leurs trousses : Sous la menace d’une foule en furie, « A. Ba décampe, laissant sur place son acolyte qui sera arrêté et conduit dans les locaux de Gendarmerie de Linguère ».

Face aux enquêteurs, S. Sow accuse le fugitif d’avoir tout planifié. Attrait à la barre de la Chambre criminelle de Louga pour vol en réunion commis avec usage d’arme, le prévenu est passé aux aveux avant de se confondre en excuses : « Je regrette les faits. J’étais ivre. D’ailleurs, je ne me souviens plus de rien. »

Loin d’être convaincu, le Parquet a requis la perpétuité. Jugé lundi, l’agresseur a été condamné à 10 ans de prison.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

Diomaye passe le relais à Sonko…les délinquants fonciers en danger

Next Story

Gabon: L’ex-président Ali Bongo en grève de la faim pour protester contre des «actes de torture»

Latest from Blog

withemes on instagram

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur. Aucun flux trouvé.

Veuillez aller sur la page de réglages d‘Instagram Feed pour connecter votre compte.

Verified by MonsterInsights