/////

Les eurobonds, zéro bon en 15 ans de présence du Sénégal sur le marché

2 mins read

On s’endette pour faire des bonds économiques et sociaux qui permettent d’accroître la confiance des investisseurs.
En 15 ans de présence sur le marché des eurobonds, le Sénégal n’a pas pu réduire significativement les taux d’intérêt sur ses émissions.

L’eurobond de 2021 n’est pas une bonne base de comparaison puisqu’il a été émis dans un contexte de Covid où les marchés étaient cléments pour aider les pays. D’ailleurs notre pays avait bénéficié de l’initiative de suspension du service de la dette (sous l’impulsion du FMI et de la Banque mondiale) et d’un décaissement de droits de tirage spéciaux (DTS).
C’est comme si, dans une classe, on donnait un bonus de 3 points à chaque élève ; celui pour qui on affiche 13 vaut 10 en réalité.

✍️Eurobond en français facile

Emettre un eurobond c’est emprunter de l’argent dans une autre devise, généralement en dollar (contrairement à ce que suggère l’appellation eurobonds) moyennant un intérêt qu’on s’engage à verser.

La presse parle d’ « émission réalisée avec succès sur le marché des eurobonds, avec 450 milliards de FCFA obtenus pour une maturité de 7 ans au taux nominal de 7,75% ». En termes plus simple, cela signifie que le Sénégal a emprunté 450 milliards FCFA sur le marché international et doit rembourser la totalité à l’horizon 2031 à un taux de 7,75%.

✍️ Pourquoi le taux d’intérêt est élevé ?

Depuis que notre pays a réalisé sa première émission d’eurobonds en 2009, les taux d’intérêt sont toujours élevés (9,25% en 2009 pour une échéance de 5 ans et 7,75% en 2024 pour une échéance de 7 ans).

Le taux d’intérêt dépend de l’appréciation des agences de notation (principalement Moody’s, Standard and Poor’s et Fitch).
La réputation sur les marchés financiers est liée à plusieurs facteurs comme l’évolution du déficit budgétaire, la soutenabilité de la dette, la qualité de la gestion macroéconomique, la stabilité du pays.

Or, entre 2021 et 2024 la situation du Sénégal a inquiété tous les investisseurs. Apparemment, ils ne se sont pas encore remis de leurs émotions et stress malgré la levée de l’incertitude politique.

En général le Sénégal, comme d’autres pays, rachète une partie de ses eurobonds pour améliorer son profil d’amortissement.
En plus simple, on s’endette pour payer une partie d’une ancienne dette qui arrive à échéance et pour allonger l’échéance.

Les eurobonds peuvent être un piège si les montants levés sur les marchés financiers ne servent pas à des investissements qui améliorent la signature du pays ou si le pays est vulnérable à des chocs qui compromettent facilement les efforts consentis. C’est tout l’intérêt de la souveraineté économique.
La confiance est une institution invisible qui régit le développement économique, comme disait le Prix Nobel d’économie 1972, Arrow.

*Pr Abou KANE
#FASEG/#UCAD

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

Jamra quitte And Samm Jiko Yi !

Next Story

Mercato : La très longue liste de renforts souhaités par l’OM cet été

Latest from Blog

withemes on instagram

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur. Aucun flux trouvé.

Veuillez aller sur la page de réglages d‘Instagram Feed pour connecter votre compte.

Verified by MonsterInsights