////

La masse salariale du COUD dépasse le milliard

1 min read
coud

Après la bamboula à l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD), Source A fouille la gestion du Centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD). Selon le quotidien d’information, le nouveau Directeur général, Pr Ndéné Mbodj, a du pain sur la planche. Celui-ci hérite d’un service où la masse salariale a pris l’ascenseur.

« Le Trésor public a viré pas plus tard que le mois d’avril dernier un montant de 1 milliard 076 millions 999 mille 268 F CFA », estime la source. Celle-ci pointe du doigt « une pléthore de recrutements, la création de Départements à la tête desquels trônent des chefs ayant rang de directeur, sans compter les mille et un chefs de service ».

Une hausse vertigineuse également justifiée, poursuit le journal, par le nombre de contrôleurs : « Dans les restaurants, là où on avait 4 agents ( 2 pour le contrôle d’accès et 2 autres pour la qualité, l’hygiène et l’environnement) durant les années passées, ils sont désormais 10 contrôleurs dans les restaurants moyens (ESP, ENSETP et FASTEF) et plus de 20 dans les grand restaurants comme Central, Argentin ou Self. »

Source A indexe aussi des contrats spéciaux à l’image de celui signé au profit d’un certain O. Diop, expert en sécurité, pour la bagatelle de 800 000 F CFA, par mois au moment où d’autres responsables syndicaux ont été bombardés conseillers du Directeur du COUD.

L’audit engagé par la nouvelle équipe n’a pas encore livré tous des secrets, souligne le journal.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

Encore une nouvelle plainte contre Bah Diakhaté

Next Story

Le directeur informatique de la TFM placé en garde à vue après la plainte de Aïssatou Diop Fall

Latest from Blog

withemes on instagram

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur. Aucun flux trouvé.

Veuillez aller sur la page de réglages d‘Instagram Feed pour connecter votre compte.

Verified by MonsterInsights