///

Gabon : Le dialogue national inclusif bat son plein à Libreville

1 min read

Le président centrafricain Faustin-Archange Touadéra, le président Brice Oligui Nguema et l’archevêque de Libreville, Jean Patrick IBa-Ba, lors de l’ouverture des travaux du Dialogue National Inclusif.

C’est accompagné de son homologue centrafricain, Faustin-Archange Touadéra, que le président Brice Oligui Nguema a officiellement ouvert les travaux du Dialogue National Inclusif ce 2 avril 2024 au Palais des Sports de Libreville.

Le Gabon a lancé hier mardi 02  avril 2024 son dialogue national à Libreville, marquant ainsi le début d’une nouvelle ère dans le pays d’Afrique centrale après le coup de force contre l’ex-président Ali Bongo Ondimba. Sous la présidence de l’archevêque de Libreville, Jean Patrick IBa-Ba, cette rencontre historique vise à restaurer les institutions et à ouvrir la voie à un Gabon plus juste, fraternel et prospère.

Après plus d’un demi-siècle de règne de la famille Bongo, les Gabonais se réunissent pour façonner leur avenir, marqué par un retour à l’ordre constitutionnel après l’arrivée au pouvoir du militaire Brice Oligui Nguema. Le dialogue national incarne l’espoir d’un Gabon véritablement démocratique et d’un développement inclusif.

La participation à ce dialogue est large, avec plus de 4 000 personnes présentes à l’ouverture, mais seuls 600 délégués participeront activement aux ateliers et contribueront aux discussions sur le futur de la République gabonaise.

Les sujets abordés incluent les questions politiques, socio-économiques et la redistribution équitable des richesses du pays. Les Gabonais attendent avec impatience que les revenus des ressources naturelles, notamment du pétrole, profitent véritablement à la population.

Les résolutions issues de ce dialogue seront transformées en textes de loi, qui serviront de base au projet de constitution de la République gabonaise.

Ce projet sera ensuite soumis à un référendum dans un avenir proche, marquant ainsi une étape importante dans l’évolution démocratique du pays.

Netafrique.net

Benoit Nabi

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

Ouganda : La Cour constitutionnelle rejette le recours contre la loi anti-LGBT+

Next Story

Manchester United prêt à casser sa tirelire pour un jeune portugais

Latest from Blog

withemes on instagram

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur. Aucun flux trouvé.

Veuillez aller sur la page de réglages d‘Instagram Feed pour connecter votre compte.

Verified by MonsterInsights