////

Diomaye-Sonko au Palais : l’affaire des 1000 milliards du Covid refait surface

5 mins read

Ça cafouille dans le camp de Macky Sall et surtout du côté de la famille présidentielle et des proches de la Première Dame. A peine le duo « Diomaye-Sonko » élu à plus de 54%, toutes les personnes impliquées dans des affaires douteuses lors du magistère de Macky Sall, tremblent et liquident leurs affaires courantes. Macky Sall avait mis le coude sur certains dossiers. Mais le duo « Diomaye-Sonko » s’affaire déjà sur les dossiers qui ont fait scandale. Les « deux » Présidents sont attendus sur les affaires Petro-Tim, ceux des 94 milliards FCFA, les 43 milliards FCFA transférés aux ménages du Registre national unique (RNU), mais surtout les 1000 milliards du Fonds Force Covid.

diomaye

Le duo « Diomaye-Sonko » va débuter très fort. Les attentes des populations ne se font pas attendre. Dans le parapheur qui va entrer dans le bureau présidentiel, plusieurs affaires ont été mises sous le coude par l’ancien Président Macky Sall. C’est ce dernier qui avouait au cours d’une intervention avoir mis plusieurs rapports de corps de contrôle impliquant des personnes dans des scandales financiers, sous le coude.

Macky Sall a vendu la mèche et le duo « Diomaye-Sonko » qui avait promis l’enfer à plusieurs responsables sous le régime de Macky Sall cités dans des affaires douteuses, ne manquera de passer à l’action. Ils voudront très tôt montrer aux populations que désormais c’est la rupture dans la manière de gérer les affaires publiques. Rien de tel alors que de démarrer en menant la chasse à tous ceux dont les noms sont cités dans des scandales.

Le duo « Diomaye-Sonko » est pressé à faire payer certains dignitaires sous le régime Macky Sall. Donc, le duo va être prompt pour exhumer certains dossiers frisant le scandale. Malheur à ceux dont les noms seront impliqués. Pour continuer d’avoir un état de grâce prolongé, Bassirou Diomaye Faye et Ousmane Sonko feront tout ce qu’il en est de leur pouvoir pour l’obtenir. Et ceux qui sont supposés être impliqués dans des scandales financiers vont en faire les frais.

La première affaire qui est déposé sur le bureau de Diomaye, c’est l’affaire Petro-Tim impliquant le frère du Président Aliou Sall et l’homme d’affaires Frank Timis. La Division des investigations criminelles (Dic) avait ouvert une enquête sur instruction du procureur de la République relativement à des faits de corruption et de concussion dans l’octroi de permis de recherche et de partage d’hydrocarbures au Sénégal dénoncés par la chaîne britannique BBC dans un reportage intitulé « Sénégal : scandale à 10 milliards de dollars US ».

diomaye
Aliou Sall (à gauche) et Frank Timis

Dans cette affaire, les internautes raillaient le frère du Président en disant qu’il devait « 400.000 » à chacun des 18 millions de Sénégalais.

Aliou Sall avait beau se disculper de cette affaire lorsque le scandale avait éclaté, mais jamais il n’avait réussi à convaincre l’opinion. Et c’est le flou total sur les résultats de l’enquête qui avait été ouverte à cet effet. Ousmane Sonko ainsi que toute l’opposition dans son ensemble n’avaient cessé de dénoncer la suite qui avait été donnée pour le règlement de cette affaire, d’autant qu’ils demeurent convaincus de la culpabilité d’Aliou Sall et Franck Timis sur cette affaire d’octroi de permis de recherche et de partage d’hydrocarbure.

Assurément, Aliou Sall va devoir bien surveiller ses arrières par ces temps qui courent. Après cette grosse affaire qui se trouve sur le bureau de Diomaye, il y a le Fonds de riposte et de solidarité contre les effets du COVID-19, « Fonds ForceCovid19 » qui a été doté de 1000 milliards de FCFA par Macky Sall. Et dans ce fonds de 1000 milliards, plusieurs responsables politiques et Directeurs de l’administration générale et de l’équipement (DAGE) sont impliqués. Mais il y a Mansour Faye, beau-frère du Président de la République qui est cité dans ce scandale.

Seulement Mansour Faye n’a jamais jusqu’ici été inquiété dans cette affaire malgré des indices concordants tendant à faire croire qu’il était impliqué. Il y a eu cette grosse polémique entre Ousmane Sonko et Mansour Faye. Mansour Faye disait qu’Ousmane Sonko avait sollicité une audience auprès de lui pour le supplier d’intervenir auprès du Chef de l’Etat Macky Sall pour que la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) renonce à ses poursuites contre son ami Tahirou Ndiaye.

Une audio avait même fuité sur cette audience entre les deux hommes. Ousmane Sonko était resté amer car se sentant tout mouillé. Aujourd’hui, il détient les armes pour se venger de Mansour Faye qui l’avait humilié en étalant cet épisode sur la place publique. Il faut s’attendre donc que le scandale sur le COVID-19 soit à nouveau évoqué et que cette fois-ci Mansour Faye soit dans l’obligation de rendre des comptes face à la justice.

Cela ne s’arrête pas là. S’il y a une affaire qui tient particulièrement à cœur Ousmane Sonko, c’est l’affaire des 94 milliards FCFA. Dans cette affaire frisant un règlement de comptes entre Ousmane Sonko et Mamour Diallo, l’ancien Directeur des Domaines, le leader de l’ex Pastef accuse ce dernier d’être le principal coupable de cette affaire touchant un titre foncier qui appartient à une famille qui en est l’héritière.  Ousmane Sonko qui voulait l’ouverture d’une information judiciaire n’a pu obtenir gain de cause. A présent, il a aujourd’hui tous les moyens pour que cette affaire sout réouverte pour qu’il puisse enfin faire « coffrer » Mamour Diallo.

S’il y a quelqu’un qui doit trembler de tous ses pieds en ce moment, c’est Mame Mbaye Niang. Il avait été impliqué dans cette affaire dont 29 milliards avaient été détournés. Ousmane Sonko s’était fait l’écho de ce scandale citant nommément Mame Mbaye Niang, soutenant même avoir le rapport qui implique Mame Mbaye Niang qu’il allait brandir devant la justice. Mame Mbaye Niang avait porté plainte pour diffamation et Ousmane Sonko avait été condamné. Ce qui lui avait rendu inéligible et empêché de prendre part à l’élection présidentielle. A présent, Ousmane Sonko détient les armes pour que cette affaire soit à nouveau évoquée et cette fois, c’est Mame Mbaye Niang qui va en faire les frais.

L’ancien ministre de l’Industrie Moustapha Diop avait refusé de répondre aux questions d’une mission de la Cour des comptes qui s’était rendue dans les locaux de son ministère. Cette affaire également avait fait grand bruit. Aujourd’hui, il faut s’attendre à ce que Moustapha Diop rende compte.

Qu’en est-il de Cheikh Oumar Hanne qui avait été trempé par un rapport de l’ex-Autorité de régulation des marchés publics (ARMP). Cette affaire n’a jamais connu de suite judiciaire et cerise sur le gâteau, le journaliste Pape Alé Niang proche d’Ousmane Sonko s’était fait condamner pour diffamation pour avoir publié un ouvrage sur cette affaire.

Il va y avoir beaucoup de poursuites judiciaires. Ousmane Sonko, soif de revanche, ne va rien laisser passer. Des amis et proches du couple présidentiel sont impliqués. Et le duo (Diomaye-Sonko) ne va pas épargner les proches de la famille présidentielle. Il y a aussi plusieurs autres affaires qui touchent directement la famille présidentielle comme la fondation Servir le Sénégal et la BMCE…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

(Vidéo ) – Les révélations de Dame Mbodji sur le plan de Amadou Ba pour imposer son choix à Macky Sall

Next Story

Que  Diomaye se prépare à une nouvelle forme de résistance.…Voici les nouveaux visages de l’opposition

Latest from Blog

withemes on instagram

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur. Aucun flux trouvé.

Veuillez aller sur la page de réglages d‘Instagram Feed pour connecter votre compte.

Verified by MonsterInsights