///

Diomaye dans l’ombre de Sonko…Pourquoi le président élu laisse faire

3 mins read

« Sonko moy Diomaye » et « Diomaye moy Sonko »…Ce slogan de campagne avait une profonde signification. Elle n’a pas été choisie au hasard. Elle avait pour but de porter la candidature de Sonko à la présidentielle bien que ce dernier soit disqualifié par le conseil constitutionnel. Sonko était la vedette et Diomaye était le messager de la vedette. Ce slogan était pour rappeler au bon souvenir des électeurs que Sonko est encore dans la bataille. Et cette stratégie a payé. Diomaye le messager de la vedette Sonko a gagné les élections.

Et aujourd’hui, au pouvoir, le messager laisse la place au véritable artisan de la victoire, Ousmane Sonko. En réalité, c’est Sonko le vrai bénéficiaire des 54% de la victoire du 24 mars 2024.

diomaye

Quand les militants et sympathisants de la coalition « Diomaye Président » se rendaient aux urnes le 24 mars 2024 et qu’ils choisissaient le bulletin blanc sur lequel trônait le portrait de Bassirou Diomaye Faye, ils votaient réellement pour celui qu’ils nomment affectueusement « PROS » pour « Président Ousmane Sonko ». Ces électeurs voulaient punir l’ancien régime d’avoir arbitrairement écarté leur leader de la course à la présidentielle. Alors Diomaye était juste l’interface qui devait permettre aux patriotes d’accéder au pouvoir. Et maintenant au pouvoir, le président Bassirou rend bien aux patriotes ce que ces derniers lui ont donné…Il laisse Ousmane Sonko dérouler.

C’était prévisible et c’est maintenant visible. Diomaye laisse Sonko faire. Le président de la république laisse Sonko dérouler. Il l’a nommé Premier ministre juste après sa prestation de serment le 02 avril. Et depuis cette date, le président de la République, comme par magie, se retranche dans un rôle honorifique et laisse le premier ministre Ousmane Sonko, exécuter « sa » politique. Le premier ministre met en place un gouvernement officiel. Et dans la foulée il nomme des conseillers dans sa primature qui sont les référents des ministres du gouvernement. C’est un gouvernement-bis. Sonko a tous les pouvoirs.

 

 

Le premier ministre est comme le président. Il n’est pas le président élu mais il a tous les pouvoirs du président. Il parle comme le président de la République. Il donne les nouvelles orientations de la vie politique. Il promet des emplois aux jeunes. Il engage sa parole dans le financement des activités des marchands ambulants, bloque les constructions sur le littoral, menace des journalistes, les traite de « délinquants financiers » et bloque les comptes bancaires de certains organes de presse. Ousmane Sonko concentre tous les pouvoirs en lui. Et les sénégalais commencent à comprendre que le premier ministre tient le rôle de chef du gouvernement et de gère plusieurs prérogatives de l’exécutif.

diomaye

Sonko outrepasse ses pouvoirs. Il va au-delà de ses attributions. Il donne un ultimatum à l’Assemblée nationale. Comment un membre de l’exécutif peut donner un ultimatum au pouvoir législatif ? Pour qui se prend Ousmane Sonko pour donner des injonctions aux députés de l’Assemblée nationale ? Un premier ministre n’a pas ce pouvoir d’interpeler l’Assemblée nationale. Et même le président de la République ne peut pas et ne doit pas le faire. Ousmane Sonko croit qu’il est le roi d’un Royaume où tout lui est permis. Mais si Sonko le fait, c’est parce que le président de la République, Bassirou Diomaye Diakhar Faye l’a laissé faire.

Bassirou Diomaye Diakhar Faye laisse Sonko agir à sa guise. Certains faits nous rapportent que le président Diomaye a dit ce qui suit : « j’ai essayé pendant 10 ans de faire de lui un président et je n’ai pas réussi. Mais lui, en 10 jours, il a fait de moi un président de la République ». Si ces mots sont vraiment de Bassirou Diomaye Faye, donc on peut aisément comprendre pourquoi il laisse à Sonko tout pouvoir. Et la citation suivante de Hérodote résume le comportement de Sonko : « Donnez tout pouvoir à l’homme le plus vertueux qui soit, vous le verrez bientôt changer d’attitude ».

 xibaaru.sn

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

Les mises en garde de Siteu : « Je voue un grand respect à Modou Lô, mais… »( Vidéo)

Next Story

COUD : Un « insulteur » de Ousmane Sonko nommé, Mollah Morgun scandalisé

Latest from Blog

withemes on instagram

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur. Aucun flux trouvé.

Veuillez aller sur la page de réglages d‘Instagram Feed pour connecter votre compte.

Verified by MonsterInsights