///

Daniel Riolo révèle à 90min son XI de rêve du PSG

1 min read

Journaliste, éditorialiste, auteur et intervenant fondateur de l’émission Afterfoot sur RMC, Daniel Riolo nous a accordé un entretien dans le cadre de la future sortie de La Revue de l’After. En fin d’interview, il s’est livré pour nous au jeu du XI de légende.

Daniel Riolo est un des éditorialistes les plus important de l’Afterfoot et son affection pour le club du Paris Saint-Germain n’est plus à démontrer. Il l’a d’ailleurs prouver à maintes reprises dans sa qualité d’auteur, que ce soit en 2003, lorsqu’il co-écrit avec Jean-François Pérès et David Aiello OM-PSG, PSG-OM. Les meilleurs ennemis, enquête sur une rivalité.

Ou en 2006 avec L’histoire du Paris Saint-Germain et en 2007 encore PSG Club Capital. On peut même ajouter ses livres d’entretiens biographiques avec les légendes du PSG que sont Luis Fernandez (Luis contre attaque) et Pedro Miguel Pauleta (Merci Pauleta).

Or, on le sait exigeant avec ce club qui lui tient à cœur et dont il a été témoin de l’évolution puisqu’il est né l’année de sa création (1970).

Le XI de rêve du PSG de Daniel Riolo

Le XI de rêve du PSG de Daniel Riolo /

Si des noms sont apparus très naturellement comme Bernard Lama, Ricardo, Luis Fernandez, Vincent Guerrin, Rai ou Safet Susic, d’autres on été l’objet de plus d’hésitation.

« J’hésite entre Marquinhos et Roche, mais pas Thiago Silva. « 

– Daniel Riolo

Pour ce qui est de la charnière centrale, le journaliste a voulu faire une place au PSG version QSI plutôt qu’un duo 100% années 90. D’ailleurs, un autre joueur récent fait apparition plus étonnamment, c’est Juan Bernat !

Il s’interroge d’abord : « Maxwell ? Non. Sorin il a joué qu’un an… 32 matchs… Colleter c’était l’arrière gauche du seul titre européen donc c’est entre lui et Bernat ». Puis il prend position pour l’Espagnol.

« On ne dit pas à quel point Bernat est important et combien il manque à cette équipe. Bernat, tous les matchs (européens, ndlr) il marque, pour un latéral c’est fou ! »

– Daniel Riolo

Laurent Fournier sera choisi comme latéral droit, presque par défaut. La suggestion de Serge Aurier ne l’aura même pas fait sourire.

Si le milieu ne laisse aucun doute pour lui, devant, deux noms ont failli faire leur apparition aux côtés de David Ginola. « Cavani ou Pauleta, ou Weah ? ». Mais l’inconstance du Libérien lui coûtera sa place.

« Weah il était surtout fort dans les gros matchs. »

– Daniel Riolo

Toujours dans un souci d’aligner une équipe crédible et équilibrée, Mustapha Dhaleb n’a pas pu faire son apparition. Évidemment, pas de Zlatan Ibrahimovic de Neymar ou de Marco Verratti. Mais qui sait, un titre en Ligue des Champions le fera peut-être, un jour, changer d’avis ? Quoique…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

Trêve de Noël 1914 : Un ballon en cuir au milieu des tranchées

Next Story

« Je suis scout pour Football Manager » : Les hommes de l’ombre de la base de données FM

Latest from Blog

withemes on instagram

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur. Aucun flux trouvé.

Veuillez aller sur la page de réglages d‘Instagram Feed pour connecter votre compte.