////

Célibataires, divorcés, veufs : Les chiffres qui font froid dans le dos

2 mins read

Célibataires, divorcés, veufs : Voici les régions ou le taux est le plus élevé au Sénégal

L’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD) a publié ce mardi 09 juillet les Résultats provisoires de son Recensement Général. Quelques données importantes parmi des milliers d’autres qui sont mis dans plusieurs chapitres de ce document. Le document en question a mis en relief  certains aspects clés de la vie des Sénégalais. Par exemple le fait que les hommes et femmes célibataires, divorcés sont plus nombreux en milieu urbain que rural,  dans le rapport sur la situation matrimoniale au Sénégal selon le milieu et la région de résidence publié, mardi, par l’ANSD. « Dans l’ensemble, la proportion des personnes mariées est plus élevée en milieu rural (53,4%),  tandis que celles des célibataires (47,6 %) et des divorcés (1,8 %) sont plus élevées dans le milieu urbain. Cette situation reste la même, quel que soit le sexe. En effet, 60,5 % des femmes résidant en milieu rural sont mariées, contre 50,6 % pour le milieu urbain. Les femmes célibataires du milieu rural représentent 32,4 %, alors que celles du milieu urbain représentent 40,6 %. La proportion des femmes divorcées est plus de deux fois plus élevée en milieu urbain qu’en milieu rural (2,7 % contre 1,0 %) », a-t-on lu.

Par ailleurs, chez les hommes, la situation matrimoniale selon le milieu de résidence est semblable à celle des femmes, cependant les différences de proportion sont plus faibles.

« La situation matrimoniale varie selon la région de résidence. En effet, les régions de Kaffrine (55,2%,), Kédougou (54,7%), Louga (54,4%) et Tambacounda (54,2%), enregistrent les proportions de personnes mariées les plus élevées ».

Cependant, les proportions d’individus mariés le moins élevées sont notées dans les régions de Ziguinchor (40,8%) et Dakar (46,8%) », note le document qui précise que « les proportions les plus élevées de célibataires et de veufs/veuves, (respectivement 53,1% et 4,5%) sont observées dans la région de Ziguinchor. Tandis que celles de Dakar (2,2%), Matam (1,5%) et Saint Louis (1,4%), se distinguent par les proportions de divorcés les plus élevées »

Les célibataires (47,6 %) et les divorcés (1,8 %) sont plus nombreux dans le milieu urbain

Il ressort de l’analyse des résultats que, quelle que soit la région de résidence, les proportions de femmes mariées, divorcées ou veuves sont plus élevées que celles des hommes. La région de Diourbel se singularise par une plus forte proportion de femmes parmi les mariés (59,5%).

En revanche, la région de Matam affiche les proportions les plus élevées de veuves parmi les Veufs/veuves (94,2%) et de divorcés de sexe féminin (80,9%) parmi les divorcés.https://www.senenews.com/actualites/celibataires-divorces-veufs-voici-les-regions-ou-le-taux-est-le-plus-eleve-au-senegal_499642.html#:~:text=Par%20ailleurs%2C%20Les,que%20les%20hommes

« L’analyse de l’allure de la courbe du Graphique VII-5 montre qu’aux plus jeunes âges, la proportion de femmes célibataires est largement supérieure à celle des hommes. Par ailleurs, quand l’âge augmente, la proportion des célibataires diminue. Cette baisse est plus rapide chez les femmes, notamment entre 19 et 27 ans. En revanche, chez les hommes, elle est Plus lente dans cette tranche d’âges entre 40 et 44 ans, la proportion des célibataires tend vers 0 et à partir de 50 ans, elle est presque nulle, aussi bien chez les hommes que chez les Femmes », précise l’ANSD.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

Révélations : Aby Ndour….Seuyou zeyna Ndour bi dou yague…?

Next Story

(Dernière minute) Un policier se suicide dans sa salle de bain…

Latest from Blog

withemes on instagram

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur. Aucun flux trouvé.

Veuillez aller sur la page de réglages d‘Instagram Feed pour connecter votre compte.

Verified by MonsterInsights