/

CAN U23: le Maroc sacré pour la première fois de son histoire à domicile

1 min read

Le Maroc est allé chercher son titre en finale de la CAN U23 à la maison, samedi 8 juillet 2023. Au bout d’une finale intense, parfois hachée, contre l’Égypte (2-1) dans l’ambiance très chaude du stade Moulay Abdallah de Rabat, les Lionceaux de l’Atlas se sont adjugés le premier titre de leur histoire dans cette compétition. D’abord menés au score, les Marocains sont revenus de loin pour s’imposer en prolongation.

Une victoire hachée, un titre arraché, mais le Maroc est champion d’Afrique U23 quand même. Les Lionceaux de l’Atlas sont allés chercher le premier titre de leur histoire dans la compétition, au bout de l’effort et de la prolongation contre l’Égypte (2-1). 

Si le début de match était clairement à l’avantage des jeunes Pharaons, avec une grosse pression et une ouverture du score d’entrée de jeu, la partie a tourné en faveur du pays organisateur. Dans une rencontre tendue, ce sont des buts de Yanis Begraoui (37e), bien servi par un centre de Bilal El Khannouss, et le joueur formé à l’OM Oussama Targhaline (105e+3) qui ont délivré les Marocains. 

Mahmoud Saber a tout fait basculer

Si la victoire finale a été marocaine, c’est bien un Égyptien qui a joué le rôle de facteur X dans cette finale sous haute tension. Car c’est le milieu de terrain Mahmoud Saber qui a lancé les hostilités, avec une frappe fantastique en une touche de balle (10e) à environ 30 mètres du but. Son tir s’est logé en pleine lucarne

Trois minutes plus tard, encore dans l’élan de sa superbe réalisation, il a taclé Ez Abde, tout proche de sa surface. Son pied, trop haut, a ripé sur le dessus du ballon et s’est fiché dans la cheville de son vis-à-vis. Après six longues minutes de tergiversation entre la VAR et l’arbitre, la sanction est tombée : carton rouge. 

Après avoir changé une première fois la physionomie du match avec une frappe limpide, Saber a transformé à nouveau la rencontre en une opposition déséquilibrée à 10 contre 11. Téméraires en contre, les siens ont fini par craquer dans l’ambiance très chaude du stade Moulay Abdallah de Rabat.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

Pourquoi certains légumes sont des fruits

Next Story

300 migrants « sénégalais » portés disparus : Les explications du ministère des affaires étrangères

Latest from Blog

withemes on instagram

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur. Aucun flux trouvé.

Veuillez aller sur la page de réglages d‘Instagram Feed pour connecter votre compte.