Bahati aux artistes Africains : “Ne laissez personne vous dire que c’est impossible”

5 mins read

Kevin Kioko, connu sous le nom de “Bahati”, est un artiste gospel kenyan, un mari et un père. Il est devenu célèbre grâce à sa chanson Mama, qui a fait fureur sur les ondes en Afrique de l’Est. D’enfant des rues à l’un des artistes les plus populaires du Kenya, Bahati est une star de la musique à l’ascension fulgurante. Récemment, il a été choisi avec un autre artiste, Bathabise Biyela alias Thabsie, pour être le visage de la campagne A-Z en collaboration avec le département de l’économie et du tourisme de Dubaï. À son retour, il s’est adressé à une conférence de presse mondiale. En voici quelques extraits :

———————–
1. QUESTION : Félicitations pour votre contrat avec le département de l’économie et du tourisme de Dubaï (DET). Quel effet cela fait-il d’avoir été choisi comme représentant de l’Afrique pour raconter l’histoire d’une ville aussi prestigieuse ?

RÉPONSE : Merci beaucoup pour vos aimables paroles. Être choisi pour travailler avec le département du commerce international de Dubaï depuis l’Afrique est à la fois une leçon d’humilité et une source de motivation. Dubaï est une ville qui respire l’élégance, l’innovation et les possibilités illimitées. Pouvoir représenter l’Afrique et partager l’histoire de cette ville prestigieuse est une énorme responsabilité.
Grâce à ce rôle, j’espère inspirer les autres et renforcer les liens entre l’Afrique et Dubaï. Je suis très heureuse de m’être embarquée dans ce voyage pour promouvoir la collaboration, la croissance et la compréhension mutuelle entre nos régions. Ensemble, nous pouvons créer un avenir meilleur et établir des partenariats durables qui profiteront à Dubaï et à l’Afrique.

2. QUESTION : Nous avons vu que vous étiez à Dubaï avec votre belle épouse, comment est la destination Dubaï pour les couples et les familles, y emmèneriez-vous vos enfants ?
RÉPONSE : Bien sûr ! J’emmènerais mes enfants à Dubaï n’importe quand. C’est d’ailleurs là que j’emmène mes enfants cet été. L’engagement de Dubaï en matière de sécurité, de propreté et d’hospitalité en fait une destination idéale pour ma famille. La ville compte de nombreux centres de villégiature, parcs et plages adaptés aux familles, ce qui garantit que les enfants de tous âges sont bien accueillis.
Je peux affirmer en toute confiance que Dubaï est la première destination de vacances au monde pour les couples et les familles. C’est un endroit extraordinaire qui offre une multitude d’attractions, d’activités et d’expériences pour des personnes d’âges et d’intérêts différents. Que je veuille passer un moment romantique avec ma chère épouse ou créer des souvenirs inoubliables avec nos enfants, Dubaï a quelque chose à offrir à chacun d’entre nous.

3. QUESTION : Pouvez-vous nous donner plus de détails sur la campagne A-Z et votre collaboration avec Dubai Tourism ? Nous pouvons voir qu’elle a été lancée au public maintenant, donc les détails, j’en suis sûr, ne sont plus un secret.
RÉPONSE : Oui. La campagne A-Z est un projet passionnant et innovant qui vise à présenter les aspects les plus divers et les plus enchanteurs de Dubaï. Ce que j’ai retenu de cette campagne, c’est que Dubaï ne se résume pas à ce que l’on en voit. C’est pourquoi nous avons l’intention de dévoiler les joyaux cachés et les expériences uniques que la ville a à offrir, de A à Z.

Nous mettrons en lumière diverses attractions, points de repère, activités et éléments culturels de Dubaï, chacun correspondant à une lettre de l’alphabet. À l’aide d’un contenu attrayant, de visuels étonnants et de récits de première main, la campagne A-Z vise à inciter les visiteurs et les résidents à explorer Dubaï au-delà des points d’intérêt connus et à découvrir ses trésors cachés. En tant qu’ambassadrice de la campagne A-Z, je suis ravie de participer à cette initiative et d’avoir l’occasion de partager mes expériences personnelles et mes idées sur Dubaï. Pour vivre véritablement l’expérience de Dubaï, il faut la visiter. Ma femme et moi n’en avons jamais eu assez !

4. QUESTION : Comment pensez-vous pouvoir utiliser cette plateforme pour influencer la perception de l’art et des artistes africains sur la scène internationale ?
RÉPONSE : En tant que représentant du département de l’économie et du tourisme de Dubaï (DET) pour cette campagne, je considère qu’il s’agit d’une formidable occasion de tirer parti de ma position pour influencer positivement la perception de l’art et des artistes africains sur la scène mondiale. Dans le cadre de mon rôle, je m’emploierai à promouvoir et à mettre en lumière l’immense talent et la créativité de nos artistes africains. Je m’efforcerai également de favoriser les collaborations entre les artistes africains et leurs homologues du monde entier.
Je sais que l’éducation peut faire la différence dans la vie, c’est pourquoi, en tant qu’ambassadrice, je soutiendrai les initiatives qui promeuvent l’art, l’éducation et le développement en Afrique. Grâce à ces efforts et à ces collaborations, je mettrai en valeur l’immense talent des artistes africains sur la scène mondiale. Cela devrait ouvrir la voie à d’autres, et c’est ce qui se passera.

5. QUESTION : En tant qu’artiste africain, qu’est-ce qui, selon vous, distingue notre art des autres styles et mouvements et comment l’Afrique peut-elle encore mieux travailler ensemble ?
RÉPONSE : La raison pour laquelle j’aime les artistes africains est que nous sommes originaux et que nous avons une expérience différente, ce qui nous distingue des autres. En tant que musiciens africains, nous sommes inspirés par la diversité de notre culture, de nos origines et de notre éducation, et la façon dont nous racontons notre histoire à travers notre art la rend encore plus spéciale.

Travailler ensemble nous rend encore meilleurs. Les artistes africains devraient se concentrer sur la collaboration et le partage des connaissances afin que nous puissions apprendre les uns des autres et échanger des perspectives pour élever collectivement la scène artistique africaine. Chacun de nos pays d’Afrique devrait également promouvoir des programmes et des initiatives d’échanges culturels qui facilitent les collaborations artistiques, les expositions et les résidences au-delà des frontières. Cela permet aux artistes d’explorer des contextes culturels différents, d’acquérir de nouvelles connaissances et de favoriser une meilleure compréhension et appréciation de l’art africain à l’échelle mondiale.

6. QUESTION : Quels conseils donneriez-vous à d’autres artistes africains qui aspirent à atteindre le même niveau de succès et de reconnaissance sur la scène artistique mondiale ?
RÉPONSE : Mon conseil aux autres étoiles africaines en devenir est de ne laisser personne diminuer votre éclat. Ne laissez personne vous dire que c’est impossible et donnez toujours le meilleur de vous-même dans ce que vous faites, car vous ne savez jamais qui vous regarde. Adoptez toujours votre point de vue unique qui reflète votre voix authentique et consacrez du temps et des efforts à l’amélioration de vos compétences artistiques. Visez l’excellence et ne cessez jamais d’apprendre et de progresser en tant qu’artiste.

Je crois sincèrement que tout enfant africain qui a un rêve peut le réaliser s’il continue à donner le meilleur de lui-même dans ce qu’il fait. Croyez-moi quand je dis que c’est notre heure, c’est l’heure de l’Afrique !

Adblock test (Why?)

source : https://www.sunugal24.net/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

Me Ciré Clédore Ly : « Un gouvernement choisi…doit savoir écouter son peuple »

Next Story

Emigration clandestine : Six (6) jeunes de Rufisque périssent en mer

Latest from Blog

withemes on instagram

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur. Aucun flux trouvé.

Veuillez aller sur la page de réglages d‘Instagram Feed pour connecter votre compte.