////

Amadou Ba: « L’alcool et la drogue, des facteurs de risque qui aggravent les accidents »

1 min read

Lors de son discours introductif du conseil interministériel tenu hier à Diamniadio, le Premier ministre Amadou Ba a indiqué qu’il faut prévenir et réprimer davantage les comportements individuels irresponsables afin de limiter les accidents de la route. ‘’Chaque année, on l’a dit, mais il faut le répéter, plus de 700 personnes sont tuées sur nos routes et cela fait des accidents de la circulation la première cause de mort dans notre pays. Donc, les autorités publiques doivent prévenir et réprimer les comportements individuels irresponsables ‘’, a dit Amadou Bâ. Il estime que l’excès de vitesse, l’alcool et les drogues au volant sont des facteurs majeurs de risque qui aggravent les accidents qui ne sont pas tolérables.

Selon lui, mentionne LeTémoin, une évolution des comportements est indispensable. ‘’Cela suppose une formation et même une éducation dès le plus jeune âge. Elle passe aussi par la mise en place d’une politique de contrôle et de sanction efficace, garantissant le respect de règles clairement définies. Prévention et sanction seront donc deux volets totalement complémentaires de l’action gouvernementale’’, a indiqué le Premier ministre. Amadou Bâ, entouré de ses ministres, a souligné qu’il faut des mesures efficaces de rupture. C’est-à-dire qui modifient en profondeur le comportement des conducteurs et des usagers de la route. Selon lui le gouvernement, conformément à la volonté du président de la République, va donc continuer à veiller au bon état des routes, et avec les transporteurs, continuer à améliorer la qualité des véhicules. Pour ce faire, ‘’il va concentrer ses efforts et agir avec détermination sur le facteur comportemental pour réussir à diminuer significativement le nombre d’accidents sur les routes’’, a ajouté Amadou Ba. A l’en croire, si les autorités veulent atteindre l’objectif de la décennie mondiale d’actions des Nations Unies de réduire de 50 % les décès et blessés graves liés aux accidents de la route sur la période 2021-2030, aucun acteur, aucun potentiel ne doit être laissé de côté

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

Accident de Kaffrine : pourquoi l’enquête n’est pas bouclée

Next Story

Deuxième mandat de dépôt pour Pape Mamadou Seck

Latest from Blog

withemes on instagram

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur. Aucun flux trouvé.

Veuillez aller sur la page de réglages d‘Instagram Feed pour connecter votre compte.