//

Agression MNF : Amadou Ba condamne « une violence intolérable »

1 min read
Senegalese Prime Minister Amadou Ba speaks in Dakar on December 21, 2023 after he was named the ruling party's presidential candidate ahead of the February 2024 presidential election. (Photo by Seyllou / AFP)
Sénégal : Amadou Ba, candidat d'un pouvoir désuni

Le candidat Amadou Ba a réagi à l’agression de la journaliste Maïmouna Ndour Faye. Selon le Premier ministre, les auteurs de cet acte ignoble seront poursuivis.
 
« L’agression perpétrée contre la journaliste Maïmouna Ndour FAYE est inacceptable. Il s’agit d’une violence intolérable à l’encontre de la Femme à qui le mois de Mars qui débute est dédié. J’exprime ma compassion à la victime et lui souhaite un prompt rétablissement. Les diligences nécessaires seront menées pour que les auteurs soient remis à la Justice« , a écrit Amadou Ba.
 
 
Plus tôt, dans un communiqué, son directoire de campagne a également condamné cette agression.
 
« Le Directoire de campagne du Candidat Amadou BA a appris avec consternation l’agression violente contre la journaliste Maïmouna Ndour Faye, Directrice Générale de 7TV. Cet acte barbare est inacceptable dans une démocratie majeure et ouverte à l’image du modèle sénégalais« , dénonce l’équipe de campagne du candidat de Benno Bokk Yakaar (BBY).
 
Celle-ci a également exprimé sa solidarité aux journalistes et à tous les démocrates « dans le combat pour le respect de la liberté de la presse, l’intégrité des professionnels de l’information et de la communication et la libre expression de chaque citoyen ». « Les auteurs de l’agression contre Maïmouna Ndour Faye doivent être recherchés, trouvés et punis à la hauteur de leur acte ignoble », lit-on sur le communiqué du directoire de campagne du candidat Amadou Ba.
 
En outre, le staff du candidat de BBY « engage tous les démocrates et républicains à rester plus que jamais vigilants pour extirper la violence et les fauteurs de violence de l’espace démocratique qui n’est compatible qu’avec le débat d’idées dans le respect des règles de l’Etat de droit ».
 
 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

Bougane Guèye Dany : « L’agression de Maïmouna doit faire réfléchir »

Next Story

Pirogue chavirée à Saint-Louis : Six (6) individus arrêtés

Latest from Blog

withemes on instagram

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur. Aucun flux trouvé.

Veuillez aller sur la page de réglages d‘Instagram Feed pour connecter votre compte.

Verified by MonsterInsights