/

Abdoulaye Wilane milite pour une candidature socialiste en février 2024″

1 min read

Le Parti socialiste a réaffirmé son encrage dans Benno Bokk Yaakaar et donne carte blanche au président Macky Sall pour le choix du candidat unique de la coalition. Quelques jours après des voix dissidentes dénoncent cette décision du Secrétariat exécutif national. Le porte-parole du parti socialiste Abdoulaye Wilane plaide pour une candidature socialiste à la présidentielle de février prochain.

“Je le dis sans faux fuyant, je milite pour une candidature socialiste en février 2024. Une candidature pour l’unité, la cohésion et la solidarité”, a-t-il déclaré dans une tribune rendue publique, ce jeudi soir, repris par Seneweb.

Le président du conseil départemental de Kaffrine appelle ses camarades socialistes “à réfléchir lucidement sur la situation actuelle de notre parti car l’avenir se décide maintenant. J’invite le Parti socialiste à redynamiser ses structures et à aller au contact de ses bases”.

Si d’aucuns pensent que Abdoulaye Wilane n’est pas cohérent et logique dans ses positions et déclarations. Le député de Benno estime que le PS a été loyal avec le chef de l’Etat jusqu’au bout et l’a même investi en 2019 pour son 2ème mandat, “même s’il faut reconnaître que nous avons connu beaucoup de frustrations et souffert de la boulimie de nos alliés de l’Alliance pour la République…Maintenant qu’il nous a libérés en renonçant à se présenter en février 2024, ne devrions-nous pas envisager l’avenir avec plus de certitudes ?”

Benno Bokk Yaakaar risque l’implosion dans les jours à venir si les déclarations des uns et des autres se confirment. Pour Abdoulaye Wilane, “le Parti socialiste, héritage de grands hommes qui ont bâti notre pays par l’engagement, la sueur, le sang et les idées, doit-il encore renoncer à faire entendre sa vision du Sénégal, nourrir le débat autour de ses idées et bâtir une nouvelle attractivité au sein d’une population de plus en plus jeune ? Car, il faut le dire, ne pas se présenter à la présidentielle de 2024, c’est renoncer pour dix longues années encore à la conquête démocratique du pouvoir et au renouvellement de ses élites.”

Adblock test (Why?)

source : https://www.sunugal24.net/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

BBY : Aminata Assome Diatta s’explique sur son depart….

Next Story

Présidentielle : L’AFP suivra le candidat de Macky pour 2024

Latest from Blog

withemes on instagram

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur. Aucun flux trouvé.

Veuillez aller sur la page de réglages d‘Instagram Feed pour connecter votre compte.